« Ne nous privons pas d’1,5 milliard d’euros d’économies supplémentaires »

Face aux baisses de prix, le Gemme publie une Lettre ouverte à Madame la Ministre de la Santé

Cette initiative constitue une première car elle mobilise l’ensemble des industriels (développeurs, fabricants, laboratoires exploitants) du médicament générique pour alerter la Ministre de la Santé et l’ensemble des décideurs sur la nécessité de maintenir un contexte favorable au développement du médicament générique en France.

Cette action fait ainsi suite à l’annonce de plusieurs baisses de prix drastiques, qui mettent aujourd’hui en péril l’économie des pharmaciens mais également l’investissement et l’emploi industriel du médicament générique en France, qui représente 15.000 salariés sur l’ensemble du territoire français.

Pour Erick Roche, Président du Gemme, « les industriels du médicament générique souhaitent s’inscrire dans une démarche constructive, et sont prêts à prendre toute leur part dans l’objectif d’économies qui est celui du gouvernement ». Mais il précise aussitôt que « cela passe par des règles  plus claires et transparentes et une relation partenariale, tournée vers le long terme et non au gré de baisses de prix brutales, unilatérales et injustifiées».

Le Gemme rappelle ainsi que si le recours aux médicaments génériques en France atteignait  une part équivalente à celle constatée dans d’autres pays européens, ce serait chaque année 1,5 milliard d’euros d’économies supplémentaires pour le système de santé mais cela nécessite une plus forte implication des médecins dans la prescription de médicaments qui ont fait la preuve de leur efficacité et qui disposent d’une offre générique.

Les Industriels du Médicament Générique ne peuvent plus supporter une érosion continue de leurs prix et de leurs moyens alors qu’ils doivent répondre à des normes pharmaceutiques et techniques, de traçabilité, de pharmacovigilance sans cesse plus élevées dans l’intérêt d’une parfaite protection des patients.

La lettre ouverte détaille ainsi les nombreux avantages qu’il y aurait à développer l’usage des génériques pour l’ensemble des acteurs, du patient qui aurait un accès préservé à l’innovation thérapeutique, à l’assurance maladie qui pourrait faire des économies supplémentaires, mais aussi  pour les pharmaciens qui seraient moins inquiets pour l’avenir du réseau officinal, et enfin les industriels du médicament générique qui pourraient investir avec plus de visibilité en France.

Pour le Gemme, « affaiblir le médicament générique par des baisses de prix drastiques, c’est obérer les économies collectives dont notre système de santé a tant besoin ». Cet appel se justifie par la situation grave dans laquelle ces nouvelles baisses de prix mettent les industriels. Ils appellent donc à remplacer les baisses de prix par l’accélération du déploiement du Plan National d’Action de Promotion des Médicaments Génériques dévoilé l’an dernier par le gouvernement et dont la mise en œuvre tarde à se concrétiser.

Et le Gemme de conclure « nous sommes des industriels responsables et sommes convaincus qu’il existe d’autres solutions que les baisses de prix répétitives pour obtenir des économies pérennes ; un partenariat « gagnant-gagnant » qui nous permettrait de préserver notre modèle de santé, tout en l’adaptant aux contraintes économiques qui sont les nôtres ».

Contact :

Alexandre SOUFER

Tél : 01 70 91 55 86

a.soufer@gemme-asso.org

A propos du GEMME

L’association réunit 22 industriels du médicament générique et biosimilaires : les laboratoires Arrow, Athena, Biogaran, Cristers, Delpharm, EG Labo, Evolupharm, Galien, H2 Pharma, Helm, Macors, Médipha Santé, Medis, Mundipharma, Panpharma, Substipharm, Sunpharma, Teva, Venipharm, Viatris, Zentiva et Zydus.

Le GEMME œuvre pour faire reconnaître la qualité et la sécurité des spécialités génériques et biosimilaires dispensées en France et valoriser le rôle médical, industriel et économique de ces médicaments. Le GEMME participe pleinement à la pérennisation du système de santé français.

www.medicamentsgeneriques.info

@generiques_asso