Plan national d’action de promotion des médicaments génériques : 
Un plan complet et intéressant dont l’ampleur de la mise en œuvre sera déterminante

  • Un plan générique complet qui tient compte de l’ensemble des facteurs de développement du marché.

  • Un plan générique qui fixe des objectifs concrets et constructifs afin d’accroître l’utilisation du médicament générique en impliquant tous les acteurs.

  • Un plan générique qui met le rétablissement de la confiance des patients, prescripteurs et pharmaciens au centre du dispositif
  • Les ambitions de ce plan sont néanmoins limitées pour rattraper totalement le retard de la France ; l’évolution des ROSP qui doivent devenir des ROSP globaux et dynamiques, visant la prescription dans le répertoire pour les prescriptions de ville, et l’orientation des prescriptions hospitalières délivrées en ville vers les médicaments génériques en seront les principaux leviers.

Le GEMME se réjouit de l’annonce du plan générique, piloté par Muriel DAHAN1, rendu public le 24 mars 2015 et qui traduit un engagement fort des pouvoirs publics et de toutes les parties prenantes. Il se réjouit que son diagnostic exposé à de multiples reprises ces dernières années soit partagé par l’IGAS et la Ministre.

 « Ce plan nous semble complet et prend en compte l’ensemble des facteurs essentiels ; il découle manifestement d’une analyse exhaustive et cohérente des blocages rencontrés par le médicament générique » estime Pascal BRIÈRE, président du GEMME, qui rappelle également qu’en 2014, « le médicament générique ne représentait que 32% du marché pharmaceutique remboursable. Ce chiffre, inférieur à ce que l’on observe chez nos principaux voisins, pénalise fortement le budget de la sécurité sociale ».

Le GEMME retient et soutient tout particulièrement les propositions suivantes qui ont été plusieurs fois mises en avant dans les nombreux rapports publiés sur le médicament générique :

  • La participation et la collaboration de tous les professionnels de santé pour assurer une implication plus importante des médecins et la valorisation de l’intervention des pharmaciens
  • Le positionnement du patient au centre des propositions ;
  • L’évolution de la formation des professionnels de santé et le renforcement de la communication, à travers notamment une campagne de communication grand public, pour développer la confiance dans le médicament générique.
  • L’intégration d’un volet industriel ambitieux pour permettre une politique globale structurante et cohérente

Selon le plan, ces propositions devraient permettre de transférer 5 points de prescription dans le répertoire des médicaments génériques pour 350 M d’€ d’économies supplémentaires. « Cela représentera une progression de la part du médicament générique de 6 points en 3 ans » constate Pascal BRIÈRE. « C’est une étape importante. En se rapprochant davantage des niveaux d’utilisation constatés dans d’autres pays européens, il sera possible de faire plus et de doubler les économies actuelles afin d’atteindre 4 milliards d’euros d’économies par an. »

Le GEMME sera donc particulièrement attentif au suivi et à la mise en œuvre de ce plan, qui seront déterminants pour son succès. L’évolution des ROSP (rémunération sur objectifs de santé publique) vers des ROSP globaux et dynamiques, la prescription dans le répertoire pour les prescriptions de ville et les prescriptions hospitalières délivrées en ville en seront les principaux leviers. Le GEMME souligne enfin la nécessité d’une politique de prix cohérente avec les ambitions affichées.

Contact :

Tél : 01 70 91 55 86

a.soufer@gemme-asso.org


1 Muriel DAHAN est inspectrice générale des affaires sociales à l’IGAS, pharmacien général de santé publique.

A propos du GEMME

L’association réunit 21 industriels du médicament générique et biosimilaires : les laboratoires Arrow, Athena, Biogaran, Cristers, Delpharm, EG Labo, Evolupharm, Galien, H2 Pharma, Helm, Macors, Médipha Santé, Mundipharma, Panpharma, Substipharm, Sunpharma, Teva, Venipharm, Viatris, Zentiva et Zydus.

Le GEMME œuvre pour faire reconnaître la qualité et la sécurité des spécialités génériques et biosimilaires dispensées en France et valoriser le rôle médical, industriel et économique de ces médicaments. Le GEMME participe pleinement à la pérennisation du système de santé français.

www.medicamentsgeneriques.info

@generiques_asso