Les industriels du générique toujours mobilisés pour l’évolution de l’article 66

Depuis près de deux ans, le GEMME et ses membres n’ont eu de cesse de dénoncer les risques de la mise en œuvre de l’article 66 de la LFSS pour 2019, qui prévoit une base de remboursement unique pour les médicaments princeps et leurs génériques. 

Cette mobilisation a permis des évolutions législatives fondamentales pour l’ensemble des acteurs. Afin d’assurer la pérennité de notre secteur, et dans l’intérêt de toutes les parties, nous continuons à réclamer l’application sans délai des mesures réglementaires d’accompagnement du dispositif, à travers un « moratoire de 24 mois » permettant de développer la concurrence grâce à l’essor du médicament générique et de préserver les économies collectives. 

« Cet accompagnement est indispensable pour l’ensemble des acteurs (industriels, pharmaciens et patients) mais pas suffisant : il doit s’accompagner d’une politique volontariste du médicament générique » estime toutefois Stéphane Joly, Président du GEMME. « Le GEMME souhaite bien entendu se joindre aux réflexions qui pourront avoir lieu pour améliorer le dispositif. Nous l’avons fait savoir au Ministre de la Santé par un courrier envoyé la semaine dernière » déclare-t-il.  

Stéphane Joly alerte cependant : « Nous ne sommes pas favorables à une déconstruction précipitée de la mesure, dont toutes les conséquences pour l’ensemble des acteurs ne seraient pas adéquatement évaluées. Le dispositif initial a pêché par une mise en place précipitée, il convient de le faire évoluer avec la sérénité et la concertation que requiert toute bonne décision».  

 

A propos du GEMME

L’association réunit 21 industriels du médicament générique et biosimilaires : les laboratoires Arrow, Athena, Biogaran, Cristers, Delpharm, EG Labo, Evolupharm, Galien, H2 Pharma, Helm, Macors, Médipha Santé, Mundipharma, Panpharma, Substipharm, Sunpharma, Teva, Venipharm, Viatris, Zentiva et Zydus.

Le GEMME œuvre pour faire reconnaître la qualité et la sécurité des spécialités génériques et biosimilaires dispensées en France et valoriser le rôle médical, industriel et économique de ces médicaments. Le GEMME participe pleinement à la pérennisation du système de santé français.

www.medicamentsgeneriques.info

@generiques_asso